Tout savoir sur le maté

Tout savoir sur le maté
3 décembre 2021 0 Comments

Le maté est une infusion préparée dans des pays comme l’Argentine et l’Uruguay, sa consommation fait partie d’une pratique sociale, et il est généralement bu pour l’énergie car il contient de la caféine

Qu’est-ce que le maté ?

Il s’agit d’une boisson chaude d’origine sud-américaine, également connue sous le nom de yerba maté, qui procure plusieurs bienfaits à ceux qui le consomment, et fait partie d’une pratique sociale dans des pays comme l’Argentine et l’Uruguay. Elle est servie dans un récipient en forme de calebasse (appelé également guampa). Pour la préparer, on remplit le récipient d’eau chaude et de feuilles.

Après le trempage, l’infusion est bue à l’aide d’une paille en métal (bombilla) qui possède un filtre au fond pour empêcher la remontée des feuilles dans votre bouche. Soumise à de nombreuses études, cette boisson présente de nombreux avantages pour la santé, car elle est une bonne source d’antioxydants et possède des propriétés anti-inflammatoires et hypocholestérolémiantes.

Quelle est l’origine du mate ?

De quel arbre provient la plante ?

Le yerba mate, dont le nom scientifique est Ilex Paraguariensis est un arbre originaire de la forêt Paranaense, qui à l’état sauvage peut atteindre une hauteur comprise entre 12 et 16 mètres. Pour faciliter leur récolte, les plants sont taillés jusqu’à deux fois par an à une hauteur moyenne de 2 mètres.

Histoire du mate

Son origine remonte aux peuples guaranis, qui utilisaient les feuilles de l’arbre comme boisson, objet de culte et monnaie d’échange. Au cours des longs voyages à travers la jungle, les conquérants espagnols ont remarqué que les Guaranis possédaient une sorte de plus grande résistance grâce à la consommation de ce nectar sacré. Plus tard, les jésuites introduisirent l’utilisation de cette plante dans les réductions et contribuèrent à sa diffusion et à sa commercialisation en Europe, au point que l’infusion devint alors connue sous le nom de thé jésuite en Espagne et en Europe.

Production

La majorité des cultures sont situées à Misiones et au nord-est de Corrientes en Argentine. L’Argentine est le premier producteur et exportateur mondial de yerba maté. Il existe également des productions de maté en Uruguay, Paraguay ou encore au Brésil.

En résumé : 

  • Nom scientifique : Ilex Paraguariensis.
  • C’est un arbre originaire de la forêt Paranaense qui atteint à l’état sauvage une hauteur comprise entre 12 et 16 mètres .
  • Il existe des plantes et arbres vieux de plus de 100 ans dans certaines productions. La culture de cette feuille est d’ailleurs pérenne, c’est-à-dire que l’arbre se régénère et produit plus de feuilles après chaque récolte.
  • Ses feuilles ont un bord dentelé avec des nervures bien marquées. Le vert foncé prédomine avec des tons plus clairs combinés avec du jaune.
  • Le fruit de cet arbre naît à côté de la fleur et a l’apparence d’une petite boule rouge. Elle possède une coquille qui la recouvre, donc lorsqu’elle tombe sur le sol, elle ne se désintègre pas et elle ne peut pas germer d’elle-même.

Lexique de l’univers du mate

El Mate o Calabaza

Également connu sous le nom de calabaza, le maté est le récipient dans lequel traditionnellement bue cette infusion. Ce récipient est souvent fabriqué à partir d’une calebasse (courge séchée), mais il existe aussi des modèles en céramique, en bois, en verre ou en aluminium. Le terme maté fait également référence au concept de boire du maté.

La Yerba

Yerba désigne les herbes utilisées dans l’infusion. Elles proviennent de l’arbre Ilex-Paraguariensis, qui est cultivé au Paraguay, au nord de l’Argentine et au sud du Brésil. La version traditionnelle se compose de 4 types de morceaux (poudre, petites feuilles, grandes feuilles et petits morceaux de branche).

La Bombilla

Il s’agit d’une paille, généralement métallique, avec un filtre à l’extrémité pour séparer l’infusion des feuilles.

El Cebador o la cebadora

Le cebador ou cebadora est la personne qui prépare et ouvre le rituel du maté. Il ou elle est la première personne à prendre le maté pour s’assurer qu’il a été bien préparé. Le cebador est le maître de l’eau et est chargé de faire tourner le mate (toujours à gauche) pour les autres materos de la ronde.

Cebador

Cebar

Cebar est le verbe utilisé pour servir cette infusion. Il est conseillé d’amorcer le maté à 80ºC, sinon vous risquez de brûler les feuilles et de perdre toutes les propriétés du maté. Une autre astuce consiste à verser de l’eau chaude sur le côté de la bombilla.

Cebar mate

La Matera o el Matero

La matera ou matero est le terme approprié pour désigner une personne qui boit du maté. Il n’y a pas d’âge pour être une matera ou un matero. Cependant, nous ne recommandons pas aux femmes enceintes et aux enfants de le boire.

Matera

“Lavado”

Cette expression est utilisée pour dire que l’infusion arrive à sa fin.

Mate lavado

“Cocido”

Le “Cocido” est une méthode d’infusion des feuilles, souvent présentée en sachets de thé ou infusée dans une cafetière. Cette version peut être mélangé avec de nombreux ingrédients différents pour varier les plaisirs.

“Curar el maté”

Comme le récipient est souvent fabriqué à partir de courge naturelle, il faut d’abord traiter cette dernière avant de l’utiliser comme récipient. C’est la première étape avant de pouvoir commencer à boire vos infusions.

Curar el maté

Comment choisir le meilleur mate (gourde) ?

Il existe autant de types de mate (gourdes) que d’étoiles dans le ciel (ou presque) : citrouille, alpaga, céramique ou métal sont quelques-uns des matériaux utilisés. Comment se différencient-elles les unes des autres ? Lequel est le meilleur ? Nous partageons avec vous quelques faits et conseils pour choisir celui qui vous plaît le plus.

Courge naturelle

Ce sont les modèles les plus utilisés ; ils varient beaucoup en forme et en taille car ils proviennent d’une plante grimpante appelée Legendaria Vulgaris. Selon le type de calebasse, une entaille est pratiquée manière à obtenir  une forme de bol, puis elle est nettoyée en grattant l’intérieur. Il est important de bien les nettoyer, de les sécher et de les curer lorsqu’on les utilise pour la première fois.

Un conseil : les plus larges garantissent de meilleures mateadas, car la yerba met plus de temps à se mouiller. Les calebasses peuvent être garnies de cuir.

Argent ou Alpaga

Pour ceux qui aiment montrer leurs gourdes, les versions en argent ou en alpaga sont les plus appropriées. Elles sont fabriquées à partir de calebasses sélectionnées. Après la teinture, l’artisan réalise l’ornementation du métal.
Les viroles peuvent être décorées à l’aide d’incrustations d’argent. 

Maté plata

Bon à savoir : Les gourdes en argent massif sont fabriquées à l’aide d’une technique qui consiste à concevoir, dessiner, fondre le métal, le rouler, le forger pour le façonner, puis à lui donner différents types de finition tels que le ciselage ou la ciselure (sculpture avec un burin) et enfin le polissage ou le brunissage de la pièce.

Bois

Ils sont fabriqués en caroube, palo santo, quebracho, chêne tournés. Ils sont teintés, sculptés et décorés de différentes manières. En fonction du type de bois, chaque maté acquiert une saveur particulière.

Bon à savoir : Les gourdes en bois acquièrent une légère saveur spécifique à l’arbre. Il est essentiel de bien les faire sécher avec du saindoux, de l’huile ou de la graisse bovine, afin qu’ils ne se fendent pas et n’accumulent pas d’humidité. Le plus important est qu’ils soient faits de bois durs ou semi-durs et peu aromatiques.

Métal

Certains transmettent la chaleur de l’eau au toucher et d’autres sont fabriqués à l’aide de couches d’acier inoxydable, ce qui permet d’éviter que le récipient ne devienne chaud. Avantage : ils sont faciles à nettoyer et ne nécessitent pas d’être traités.

Verre ou céramique

Ils peuvent être doublés de cuir. Leur principal avantage est que le verre et la céramique n’absorbent pas la saveur de la yerba et sont faciles à nettoyer. Il est nécessaire d’être attentif aux changements brusques de température pour éviter les ruptures pendant la préparation et plus tard lors du nettoyage. Les mêmes précautions doivent être prises pour les laver : ne pas utiliser d’eau très froide ou très chaude, ou attendre que le matériau refroidisse à température ambiante.

Silicone

Ils sont les plus modernes et sont également faciles à nettoyer. Les gourdes en silicone ne retiennent pas les bactéries ni les goûts, conservent la chaleur, sont incassables et faciles à vider. Le point faible est que, comme elles sont flexibles, elles sont un peu difficiles à saisir et se renversent parfois, mais il faut s’y habituer. Ils sont disponibles dans une grande variété de couleurs et de motifs.

Pamplemousse (pomelo)

Le fruit évidé est utilisé comme récipient, on peut le presser un peu lorsqu’il est apprêté pour lui donner plus de saveur d’agrumes. Cette combinaison tire parti des vertus antioxydantes de la yerba mate et de la vitamine C du pamplemousse, indispensables pour renforcer nos défenses en automne et en hiver.

Polypropylène

Ils sont résistants aux changements de température, sûrs et résistants. Ils existent dans une large gamme de couleurs et sont très faciles à nettoyer.

Maté en guampa ou asta

Il est fabriqué avec des cornes de bovins. Le mate de asta vacuna était utilisé par les gauchos et les muletiers, et de nos jours, il est encore largement utilisé par les Paraguayens pour boire du tereré. Les calebasses en os ou en Asta doivent être laissées dans un détergent pendant 24 heures avant de les faire sécher afin d’éliminer le gras.

Bon à savoir : Pour le fabriquer, le morceau de corne est bruni pour obtenir un produit transparent et lisse comme le verre. L’extrémité de plus grand diamètre est fermée par un couvercle en bois, et l’extrémité plus étroite est utilisée comme bouche.

Comment choisir sa bombilla pour son mate ?

La bombilla est un outil indispensable pour pouvoir profiter de votre infusion. Il s’agit d’une pièce métallique en forme de tube fin qui permet de siroter l’infusion de yerba mate, et dont les caractéristiques sont essentielles au rituel.

Connaître la bombilla

Cette sorte de “paille”, qui existe exclusivement pour boire du maté, s’adapte à la paroi du bol et filtre la yerba (feuilles et bâtonnets) à chaque gorgée, permettant au liquide de s’écouler par un chemin de 15 à 20 centimètres jusqu’à la bouche. Elle se compose de plusieurs parties :

  • Le bec : la partie qui entre en contact avec les lèvres, avec une forme inclinée
  • Le col : le tube dans lequel passe le liquide, il peut avoir différentes formes.
  • Filtre : il se trouve à la base et empêche les feuilles de passer.

Trouver la bombilla parfaite

Une bombilla de bonne qualité peut durer plusieurs décennies et accompagner de nombreux bons moments. Les facteurs à prendre en compte pour choisir cet accessoires sont les suivants :

  • Matériau : Le maillechort, l’argent et l’acier inoxydable offrent une qualité et une durabilité optimales en raison de leur haut degré de pureté et de leur absence de porosité. En plus, elles n’altèrent pas le goût.
  • Filtre : Les plus recommandés sont le “type amande”, qui s’adapte à la paroi du récipient; et le type ressort, qui permet un très bon écoulement de l’eau.
  • Bec : Les versions au bec large et aplati permettent au liquide d’atteindre le palais de manière plus fluide et naturelle.

Savoir comment utiliser l’utiliser

Un conseil important et crucial pour profiter de tous les avantages de cette paille : une fois insérée mate, elle doit y rester et ne bouger en aucune façon, afin de fixer les feuilles et de filtrer parfaitement l’eau.

Prendre soin de sa bombilla

Si vous conserver cet accessoires propre, il se conserve très bien. En plus de le laver à chaque utilisation, il est recommandé de le laver soigneusement une fois par mois en le plongeant dans de l’eau bouillante pendant 30 minutes (on peut ajouter du bicarbonate de soude en option). Il est ensuite nettoyé à l’intérieur avec une brosse fine pour enlever les restes de feuilles.

Choisir la meilleure bombilla

Le meilleur accessoire est celui qui dure le plus longtemps, qui se bouche le moins et qui est la plus facile à nettoyer. Si vous êtes prêts à investir, nous recommandons des bombillas fabriquées dans des matériaux nobles tels que l’alpaga, l’acier chirurgical ou l’argent. Ils sont plus résistants, supportent un usage quotidien et intensif et ne transmettent pas de saveurs étranges.

Investissement : Lorsqu’elles sont fabriquées avec des matériaux nobles, elles durent plus longtemps. Il est important que cet accessoire soit de bonne qualité afin qu’elle isole efficacement la chaleur et que vous évitiez d’ingérer des particules du matériau.

Fonctionnalité : Les versions incurvées sont plus confortables. Elles possèdent une base en forme d’amande s’adaptent bien à la forme du maté et ceux qui sont à ressort facilitent l’écoulement de l’eau. 

Nettoyage : En ce qui concerne le nettoyage, les amovibles sont plus faciles à nettoyer et pratiques au moment du nettoyage car ils peuvent être démontés. Mais il est important que le matériau soit bon, car avec le temps, ils peuvent rouiller et se boucher.

Comment nettoyer la bombilla pour le maté ?

  • Lavez après chaque utilisation.
  • Une fois par mois, faites un nettoyage en profondeur : faites-la tremper dans de l’eau bouillante pendant 30 minutes avec deux cuillères à soupe de bicarbonate de soude.
  • Laisser sur un chiffon propre jusqu’à ce qu’elles sèchent d’elles-mêmes.
  • Ensuite, frottez-les avec une brosse et enlevez les restes d’herbe.
  • S’il reste un peu de sédiment, il existe des brosses en soie que l’on peut acheter dans les quincailleries ou les bazars.

Comment éviter que la bombilla ne se bouche ?

Lors de la préparation du maté, il est essentiel de bien mélanger vos feuilles : couvrez le maté avec votre main et secouez-le vigoureusement pour obtenir un mélange homogène etvous assurer que tous les composants (bâton, poudre et feuilles) sont bien mélangés. Si vous ne secouez pas bien le mélange, la bombilla a plus de chances de se boucher. Il n’est pas recommandé d’utiliser des filtres sur la bombilla.

Mélange de la yerba de l’emballage

Nous vous recommandons d’ouvrir l’emballage et de le vider à moitié dans un récipient avec un couvercle hermétique. Fermez-le et secouez-le vigoureusement, puis faites de même avec l’autre moitié (à l’intérieur du paquet).
Une fois les deux parties mélangées, conservez toute la yerba à l’intérieur du récipient hermétique.

Le maté et le thé sont-ils différents ?

Le maté n’est pas du thé. C’est une infusion de feuilles à base de l’espèce de houx, Ilex paraguariensis. Cette plante n’a rien à voir avec le théier ( Camellia sinensis ). L’arbre appartient à la famille des Aquifoliaceae et pousse entre les parallèles 10° et 30° dans les bassins des fleuves Paraná et Paraguay en Amérique du Sud. C’est une plante tropicale ou subtropicale, qui a besoin de températures élevées, d’une humidité élevée et jusqu’à 1500 mm de pluie annuelle.

Cette infusion est généralement associée aux gauchos de la pampa d’Amérique du Sud, mais il est populaire dans toute la partie sud de l’Amérique latine. Les Guaranis et les Quechuas de la région boivent l’infusion de maté depuis l’époque précolombienne. Selon leurs traditions, c’est un don d’un dieu bienveillant. Au Brésil, le maté est appelé Chimarrão ou cimarrón.

Le nom “Maté” est dérivé du mot quechua “matí” qui nomme la courge qui est traditionnellement utilisé pour boire l’infusion).

Yerba mate, propriétés, avantages et utilisations

Cette infusion est également connue sous le nom de yerba de los Jesuitas ou yerba del Paraguay, mais son vrai nom est Ilex Paraguariensis. C’est une espèce d’arbre néotropicale, qui pousse dans les bassins du Haut Uruguay, du Haut Paraná et de certains affluents du Rio Paraguay. L’infusion de yerba maté est bien connue dans la gastronomie de certains pays comme la Bolivie, le Chili, l’Uruguay, le sud du Brésil, l’Argentine et le Paraguay. Elle date de l’Antiquité et était utilisée par les peuples Guaycurú et Guaraní. Aujourd’hui, elle est connue pour ses excellents bienfaits pour la santé, et nous vous en montrons ici quelques-uns et comment vous pouvez profiter de cette plante exquise.

Propriétés

  • C’est un puissant antioxydant, car cette plante contient une forte concentration de polyphénols, qui peuvent protéger votre corps des dommages cellulaires et aider à améliorer les défenses de l’organisme et le système immunitaire.
  • Elle contient de nombreuses vitamines, notamment celles du groupe B. Notre corps a besoin d’environ 13 vitamines pour fonctionner correctement, dont 8 font partie du groupe B. Ces vitamines sont idéales pour améliorer les fonctions corporelles, telles que l’amélioration de la production de globules rouges et l’augmentation de la production d’énergie.
  • En raison de sa teneur en mateina, qui est une substance similaire à la caféine, elle favorise la stimulation de l’activité mentale, de la concentration, des niveaux d’énergie et de l’activité cérébrale.
  • Elle aide à réduire le mauvais cholestérol et les triglycérides.
  • Elle contient également des fibres, du sodium, du fer, du calcium, du magnésium, du phosphore, de la vitamine B6, de la vitamine C, de la thiamine, de la niacine, de la caféine, des protéines et des glucides.

Avantages du yerba mate

Excellent pour la santé, voici quelques-uns de ses bienfaits sur le corps :

  • Il aide à la santé cardiovasculaire, car il contient une grande quantité d’antioxydants, il peut prévenir différentes maladies cardiaques, il régule également le cholestérol et empêche l’accumulation de graisse dans les artères.
  • Il augmente également le bon cholestérol, qui protège contre les crises cardiaques.
  • Il aide à ralentir le processus de vieillissement, car ses antioxydants empêchent l’usure et l’oxydation des cellules.

 

Types de Yerba Mate et comment les choisir

Avec palo, sans palo, composé, organique, pour tereré, barbacuá et aromatisé. Les clés pour choisir la meilleure yerba pour vos mate. Lorsque nous buvons un maté, le temps de trempage et les proportions de feuille, de bâton et de poudre (le mélange) influencent le goût, l’intensité et la durée du maté. Chaque marque de Yerba Mate détermine la durée de son produit et élabore son propre mélange, c’est-à-dire que la durée et les proportions de feuille, de bâton et de poudre varient.

Con Palo

Si vous voulez profiter d’un maté doux, il s’agit d’une bonne option. Il contient en moyenne 70% de feuilles séchées et broyées et 30% de bâtonnets.

Sin Palo

Pour ceux qui aiment les saveurs plus forte, plus durable, il est possible d’utiliser cette version sin palo.

Compuesto

Il contient des herbes telles que le boldo, le tilleul, la camomille, la pennyroyal (entre autres). Aux propriétés antioxydantes et énergisantes s’ajoutent les propriétés des herbes naturelles. Certaines peuvent être prises après un repas, car beaucoup de ces herbes sont digestives.

Aromatisés

Pour ceux qui préfèrent changer de goût et qui n’aiment pas les matés amers et intenses, vous pouvez trouver une grande variété de yerba mate fabriqués avec des essences naturelles et des arômes allant des agrumes (pamplemousse, citron, orange) aux exotiques comme les baies et les fruits tropicaux.

Tereré

Le Tereré est une boisson typique du Paraguay et de la côte argentine. Il se boit avec de l’eau froide ou des jus. Il a une teneur en poussière plus faible, ce qui évite de boucher la bombilla.

Yerba Mate Barbacuá

Il s’agit de la yerba mate qui a subi un processus de séchage utilisé par les indigènes Guarani. Barbacuá signifie “grillé” en Guaraní. Il s’agit d’un processus lent et artisanal, au cours duquel les feuilles sont exposées à la chaleur d’un feu de bois pendant toute une journée. Ce processus confère à la Yerba Mate un léger goût fumé ou grillé dû au bois utilisé pour le séchage des feuilles.

Yerba Mate biologique

La production de Yerba Mate tient compte de la protection de l’environnement. Du semis à la récolte, l’utilisation de produits agrochimiques est évitée. Il existe différents organismes nationaux et internationaux qui certifient à la fois le processus de production et l’utilisation de matériaux recyclables dans les conteneurs et les emballages. En Argentine, le ministère de l’agro-industrie attribue le label “biologique” aux produits qui minimisent l’utilisation de ressources non renouvelables et n’utilisent pas d’engrais et de pesticides synthétiques, protégeant ainsi l’environnement et la santé humaine.

Comment préparer du mate ?

Boire du maté, l’apprécier et pouvoir le partager, nécessite une certaine attention lors de sa préparation et de son brassage.

Voici quelques étapes à prendre en compte :

  1. Faites chauffer de l’eau, puis placez-la dans une bouteille thermos. Gardez à l’esprit que l’eau ne doit pas être tiède ou bouillante. La température de l’eau recommandée est de 70 à 80°C.
  2. Versez la yerba mate dans le maté jusqu’aux trois quarts. Si vous le souhaitez, pour que les premiers matés soient moins amers, vous pouvez ajouter une ou deux cuillères à café de sucre.
  3. Couvrir la bouche du maté d’une main, le renverser et le secouer pendant quelques instants. Remettre l’objet dans sa position normale. Veillez à ce que la yerba soit posée sur l’une des parois du mat et qu’un petit trou soit formé.
  4. Pour amorcer le maté, versez doucement de l’eau chaude dans le trou laissé dans la yerba. Amorcer le maté avec de l’eau tiède empêchera la yerba de brûler et de perdre son goût. Laissez-le reposer pendant quelques instants.
  5. Insérez la bombilla dans le trou humide.
  6. Une fois que vous avez effectué ces étapes, vous pouvez commencer à apprêter le mat.
  7. Essayez de ne pas déplacer la bombilla et d’amorcer toujours au même endroit, cela empêchera la yerba mate de se mouiller et vous profiterez plus longtemps de délicieux matés.

Comment boire du mate ?

La façon traditionnelle de boire du maté consiste à utiliser les courgettes pour déposer l’herbe bien compactée et l’eau fraîchement bouillie et l’ampoule pour aspirer lentement l’infusion. Il a un goût amer, que beaucoup de gens aiment prendre tel quel , mais il peut être édulcoré avec une pincée de sucre ou de stévia.

Avec quoi accompagner le mate ?

Les yuyos pour le mate

Les yuyos sont vendues sur les marchés paraguayens. Ce sont des compositions d’herbes locales destinées à être mélangées avec du maté. En plus d’ajouter du goût à vos plats, les herbes ont de nombreuses propriétés et avantages pour votre santé. Voici quelques conseils sur la façon de les ajouter avec votre mate. Les plantes médicinales, disponibles dans les herboristeries et consommées par héritage familial ou sur les conseils d’une grand-mère ou d’un proche, sont largement utilisées dans les infusions, dont notre populaire maté.

Comment incorporer ces herbes dans le mate ?

Pour profiter de ces herbes, il est préférable d’utiliser des feuilles séchées à l’ombre, comme le faisaient nos grands-mères, et de les conserver dans des bocaux ou des récipients bien fermés et désinfectés. Une autre option consiste à les acheter dans les magasins d’aliments naturels, les magasins de produits diététiques ou les herboristeries.

Comment faire sécher des herbes pour votre mate  ?

  1. Coupez le nombre de branches que vous voulez faire sécher.
  2. Une fois qu’ils sont coupés, assemblez-les et attachez-les avec de la ficelle.
  3. Laissez un surplus de ficelle afin de pouvoir suspendre les brindilles dans un endroit sec et sombre pendant 15 à 20 jours.
  4. Faites attention au processus de séchage, surtout dans les endroits où il y a beaucoup d’humidité.
  5. Au bout de 15 à 20 jours, les feuilles doivent être sèches, lorsque vous les sentez “craquantes” et sèches au toucher… il est temps de les frotter avec les mains pour les détacher de la tige.
  6. Pour mieux les conserver, gardez les feuilles dans un bocal ou un récipient hermétique, préalablement désinfecté.

Voici les “yuyos” ou herbes médicinales les plus populaires pour le mate

  • Pennyroyal : Elle agit efficacement dans les problèmes cardiovasculaires et les troubles gastro-intestinaux, sa saveur est forte et amère.
  • Menthe : Il est digestif et lutte contre les troubles gastro-intestinaux.
  • Peperina : Les gens de Cordoba et les habitants de San Luis ont l’habitude d’ajouter de la peperina à leurs compagnons. Il est digestif, stimulant et soulage l’inconfort général ; semblable à la menthe, il donne à vos compagnons une touche de fraîcheur.
  • Cedron : a des propriétés antiseptiques, anti-inflammatoires et sédatives. Les amateurs de maté l’ajoutent au maté pour améliorer la digestion ou soulager l’inconfort après un déjeuner ou un dîner copieux. D’autres préfèrent profiter de ses propriétés de relaxant naturel et le boire pour s’endormir plus facilement.
  • Marcela : il est utilisé pour combattre les coliques, les indigestions, les brûlures d’estomac et autres problèmes d’estomac.
  • Sauge : Digestif et anti-inflammatoire.
  • Burrito : Il est digestif, il est utilisé pour le maté chaud et le tereré. Sa saveur mentholée en fait un produit idéal à boire en été, lorsqu’il fait chaud et que nous avons besoin d’une touche de fraîcheur.
Herbes pour le maté qui nous aident à mieux dormir
  • Linden.
  • Cedron.
  • Pennyroyal.
  • Valerian.
Herbes qui facilitent la digestion
  • Boldo.
  • Cedron.
  • Marcela.
  • Burrito.

Comment nettoyer le maté, le thermos et la bombilla ?

Aujourd’hui, nous allons vous expliquer comment désinfecter correctement les ustensiles qui font partie de votre kit matero (maté, bombilla et thermos). N’oubliez pas qu’en période de coronavirus, on boit le maté individuellement et, si possible, à la maison.

Étapes à suivre pour laver correctement les équipements et les installations :

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), dans son manuel de manipulation des aliments, elle définit ces règles pour le lavage correct des ustensiles :

  • Grattez les résidus solides.
  • Laver à l’eau et au détergent.
  • Rincez à l’eau potable (ne réutilisez jamais l’eau usagée).
  • Désinfecter par immersion dans l’eau chaude (80°C) pendant 1 minute ou avec de l’hypochlorite (1 cuillère à soupe – 15 cm³ – pour 5 litres d’eau) pendant 5 minutes.
  • Sécher à l’air libre (ne pas utiliser de chiffons).
  • Le maté, la bombilla et le thermos peuvent être considérés comme des ustensiles.

Pour la calebasse 

  • Essayez d’utiliser des calebasses en métal ou en céramique, qui ne sont pas poreux ou recouverts de matériaux poreux, afin qu’ils soient facilement lavables.
  • Lavez la calebasse immédiatement après chaque utilisation.

Quelques recommandations

Le grattage des résidus solides, le lavage avec un détergent, le rinçage, la désinfection à l’eau de Javel ou à l’eau chaude et le séchage à l’air libre de tous les éléments après chaque utilisation sont d’une importance fondamentale.
Il est conseillé de jeter la yerba mate et de rincer, égoutter et laisser sécher à l’envers votre calebasse après avoir bu. C’est une erreur courante de laisser la calebasse sécher “à l’endroit”, car cela l’empêche de sécher correctement et favorise ainsi la formation de champignons.

Pour nettoyer des calebasses de calabaza ou en bois

Après avoir bu du maté, et si le maté est dans une calebasse de calabaza ou en bois, il est nécessaire de le laver à l’eau chaude et de le sécher avec du papier absorbant, pour bien absorber l’humidité. Un torchon propre peut également être utilisé. Tout cela est fait pour éviter la formation de champignons.

Pour nettoyer les mattes de verre, de céramique, de silicone et de métal

Il est beaucoup plus facile de les maintenir propres, car ce sont des matériaux qui n’absorbent pas l’humidité de l’eau et, comme ils n’ont pas de pores, comme le bois ou la citrouille, les particules étrangères n’y adhèrent pas.
Si le mat est en verre ou en céramique, attendez qu’il refroidisse pour qu’il ne se casse pas et lavez-le avec de l’eau naturelle du robinet.

Pour la bombilla

Nous recommandons une bombilla à ressort en acier inoxydable ou un filtre démonté, en évitant les appliqués, les breloques ou les sculptures, qui facilitent le nettoyage.

Pour son hygiène correcte, nous recommandons :

  • Lavez la bombilla après chaque utilisation.
  • Une fois par mois, nettoyez soigneusement la bombilla : plongez-la dans de l’eau bouillante pendant 20 minutes avec deux cuillères de bicarbonate de soude.
  • Vous pouvez ajouter quelques tranches de citron pour un nettoyage plus profond.
  • Vous pouvez également utiliser du vinaigre : répétez le même processus que pour le bicarbonate de soude, mais en utilisant uniquement du vinaigre. Cela aidera à éliminer le tartre accumulé.
  • Retirez la bombilla et laissez-les sur un chiffon propre jusqu’à ce qu’elles sèchent d’elles-mêmes.
  • Ensuite, frottez-les avec une brosse et enlevez les restes de mauvaises herbes.
  • S’il reste des sédiments, il existe des brosses à poils qui peuvent être achetées dans les quincailleries ou les bazars.

Pour le thermos

  • Comme pour le maté, les thermos revêtus de matériaux poreux sont difficiles à nettoyer et à désinfecter, ou peuvent se détériorer au cours de ces processus.
  • Les brosses à godets sont très utiles pour enlever les résidus solides à l’intérieur.

Pour nettoyer les surfaces en général, nous devons :

  • Avant d’appliquer tout type de désinfectant, les surfaces doivent être nettoyées à l’eau et au détergent. Le but de ce nettoyage est d’éliminer mécaniquement les saletés présentes.
  • La méthode suggérée est toujours le nettoyage humide avec une serpillière ou un chiffon, au lieu du nettoyage à sec (balais, brosses, etc.).
  • Une procédure simple est la technique du double seau et de la double serpillière : préparez une solution d’eau chaude et suffisamment de détergent ménager dans un récipient pour produire de la mousse. Trempez le chiffon dans la solution préparée, essorez-le et frottez les surfaces à nettoyer. Toujours de la zone la plus propre à la zone la plus sale. Répétez l’étape précédente jusqu’à ce que le produit soit visiblement propre.
  • Rincez avec un deuxième chiffon trempé dans un deuxième récipient d’eau et de solution détergente.

Une fois les surfaces nettoyées, elles peuvent être désinfectées.

  • Cette solution peut être utilisée pour désinfecter les surfaces qui sont visiblement propres ou après un nettoyage.
  • Cette solution produit une inactivation rapide des virus et autres micro-organismes.
  • Le procédé est simple et peu coûteux car il nécessite des articles ménagers courants : eau, récipient, serpillières ou chiffons, hypochlorite de sodium ménager (eau de Javel avec une concentration de 55 gr/litre) :

Mettez 100 ml d’eau de Javel dans 10 litres d’eau.

  • Plongez la serpillière ou le chiffon dans la solution préparée, essorez et frottez les surfaces à désinfecter.
  • Laissez la surface sécher.

Anectodes 

Consommation en Argentine

Selon les données de l’Institut national du yerba maté (INYM), en Argentine une moyenne de 6,4 kg est consommée par habitant et par an et le yerba maté est présent dans plus de 90 % des foyers.

Leave a Comment

Your email address will not be published.